Comment je suis passée à la slow cosmétique ? Mes conseils.

Hello, aujourd’hui j’ai envie de vous parler de mon expérience en matière de slow cosmétique, qu’est ce que c’est ? comment j’ai changé mes habitudes ? …etc

Tout d’abord, la slow cosmétique est une cosmétique où l’on prend le temps de s’intéresser aux produits que l’on utilise, de lire les étiquettes. Petit à petit, j’ai appris à déchiffrer les étiquettes de mes produits (bien évidemment je n’ai pas appris les composants par coeur) et à repérer ceux qui étaient vraiment nocifs pour ma peau. Donc la Slow cosmétique est une cosmétique respectueuse et qui réponds aux besoins essentiels de notre peau :

  • un bon nettoyage/démaquillage
  • de l’hydratation
  • et une protection contre les agressions.

Et notre peau a vraiment pas besoin de recevoir une tonnes de produit. Alors petit à petit, j’ai terminé mes produits les remplaçant par des produits plus respectueux de l’environnement et de la peau. J’ai donc laissé de côter les produits conventionnels qui sont toxiques et polluants car ils contiennent :

  • Huiles minérales et dérivés pétrochimiques : ce sont des corps inertes et morts qui n’apportent rien à la peau.
  • Les silicones et polymères : ce sont des matières plastiques présentes dans beaucoup de produits cosmétiques.
  • Les matières éthoxylées: ce sont des solvants ou tennis actifs très transformés, permettant de lier les différentes phases d’une formulation cosmétique ou présentant un pouvoir détergent. Ils ont un pouvoir irritant.
  • Les conservateurs et biocides: ce sont les mal aimés de la cosmétique, en particulier les parabens qui ont été soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens.
  • Les perturbateurs endocriniens: ils perturbent inutilement le métabolisme.
  • Les substances irritantes.

Voilà ce qu’on peut trouver dans les produits « conventionnels », ça donne pas vraiment envie n’est ce pas ?

Je me suis donc tourné vers les produits certifiés bio et la cosmétique maison. Là encore j’y ai vu une limite, car la slow cosmétique appelle à ralentir sa consommation de produits cosmétiques, et en me lançant dans la cosmétique maison on a tendance à vouloir tout acheter notamment sur le site AROMA Zone. Je me suis donc dit pourquoi passer à une cosmétique plus raisonnable si je gaspille mon argent à faire sans cesse des commandes sur ce site. J’ai donc limité mes commandes et identifié ce dont ma peau avait besoin.

Il faut ainsi se créer sa cosmétique et les ingrédients dont nous avons besoin pour répondre aux mieux aux besoins de notre peau et cheveux. Je vous conseille donc dans un premier temps de vous constituer une malette avec :

  • Un hydrolat en fonction de votre type de peau
  • Une huile végétale en fonction de votre type de peau + une pour les cheveux
  • de l’aloe vera
  • une poudre de plante
  • de l’argile
  • quelques huiles essentielles
  • de la glycérine végétale pour les cheveux

En vous procurant ces produits de bases, vous allez déjà bousculer vos habitudes. Il ne faut pas aller trop vite et vous submerger de produits dont vous ne connaissez pas les propriétés ou leurs utilités. Il faut prendre le temps de savoir ce qui convient le mieux pour nous car chaque personne à des besoins différents. Je ne suis pas passer tout de suite à une cosmétique bio et fait maison, cela à pris du temps pour savoir ce dont j’avais besoin, j’ai été un peu perdue et je continue à m’informer quotidiennement.

J’espère que cet article vous aura plus et n’hésitez pas si vous avez des questions. 🙂

A bientôt, Bisous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s